Questions? Feedback? powered by Olark live chat software

 

La communauté d'Agglomération de Grasse opte pour Péléhas Web

Depuis combien de temps utilisez-vous l'outil PELEHAS Web ?
Nous utilisons Péléhas Web depuis janvier 2014.

Pourquoi avez-vous mis en place un outil commun à l’échelle du territoire de la Communauté d’Agglomération ? Quels apports pour les collectivités ? Pour la communauté d’Agglomération ? Pour l’ensemble des acteurs ?
La communauté d’agglomération coordonne les actions logement sur le territoire, il parait donc logique d’utiliser un outil commun. Pour les collectivités comme pour l’agglomération cela permet d’optimiser le temps de travail : les différents acteurs ont accès à une information identique, mise à jour en temps réel.

Quels étaient vos critères/les fonctionnalités importantes que vous recherchiez dans la nouvelle version ? Dans un outil ?
Aller au-delà du simple outil d’aide au remplissage du formulaire CERFA avec des solutions « sociales » d’aide à la décision et d’analyse des données.

Pouvez-vous nous raconter comment s'est déroulé votre projet de mise en place de Pelehas (appel d’offre, réunion, formation, installation), les attentes de la CA, les besoins ? La mutualisation des demandes ?
La mise en place de Pelehas s’est déroulée dans un contexte un peu particulier. En effet, la CAPG disposait d’un outil métier réalisé en interne parfaitement adapté à ses besoins. Pour des raisons budgétaires, il a été décidé de migrer vers un logiciel « étagère » forcément moins souple et ne répondant pas à ses spécificités. La prise en main de Pelehas n’a pas été sans réticence pour les utilisateurs. Néanmoins, le service logement a « joué le jeu », notamment en adoptant une liaison synchrone avec le SNE.
De son côté, AFI a été à l’écoute des demandes d’évolution de la CAPG que l’on peut retrouver aujourd’hui, entre autre, avec les modules « cotation » et « divers ».

Quels bénéfices avez-vous tirés de PELEHAS depuis que vous travaillez avec ?
Pelehas a beaucoup évolué depuis 2 ans que la CAPG l’utilise et le service logement commence à retrouver, aujourd’hui, le niveau de confort qu’il avait avec son logiciel « maison » en 2013.

Comment allez-vous gérer la gestion des pièces jointes dans le cadre du "dossier unique" ?
Le service logement communiquera auprès des demandeurs pour qu’ils numérisent leurs justificatifs depuis la plateforme nationale. Le service ne scannera que les pièces des demandeurs non équipés. Nous réfléchissons également à proposer un « point-scan » aux usagers, dans le service.

 

Partager "Témoignage de l'agglomération de Grasse" sur facebookPartager "Témoignage de l'agglomération de Grasse" sur twitterLien permanent
Retour Haut