Questions? Feedback? powered by Olark live chat software

 

La mediathèque de Machecoul Opte pour Bokeh et Nanook

 

Pour commencer, pouvez-vous me décrire votre métier et la médiathèque de Machecoul ?

 

Je suis à la fois bibliothécaire à Machecoul et je suis aussi développeur indépendant. La bibliothèque de Machecoul utilisait PMB jusqu’en janvier 2014. La bibliothèque a été municipalisée et l'idée a été de se doter d'un vrai outil professionnel de gestion documentaire. Notre choix s’est porté sur le logiciel Nanook d’AFI et de Bokeh pour le portail. Mon rôle consistait alors à évaluer les solutions d’un point de vue technique du portail.

 

Le design a été réalisé en interne ou avec une agence ?

 

J’ai maquetté le site et réalisé la charte graphique entièrement. Elle a ensuite été validée par ma hiérarchie. Plutôt que partir sur un site complexe qui nécessite du temps de réalisation et de mise à jour, nous avons opté pour une simplicité d'utilisation.
L’aspect graphique est assez claire et agréable et moderne. Le plus important pour nous c’est que le site puisse être consulté sur tablette ou smartphone. Le portail devait donc être du responsive design. J’ai voulu casser les modèles pré-établis dans l'OPAC, basé sur des blocs. Donc la page d'accueil est pas mal je trouve, c'est assez épuré et équilibré. Je  suis assez content du résultat final.

 

Nous voulions donner à notre site un aspect dynamique, moderne, afin de mettre en avant les événements, les manifestations que l'on organisait. Bokeh nous permet aussi de valoriser les collections au travers des nouveautés et coup de coeur, en page d'accueil. Avec l'idée aussi de valoriser les critiques que peuvent poster les lecteurs.

 

Une partie du site dont vous aimeriez parler ?

 

Les bibliothécaires sont toujours là pour orienter, conseiller ou mettre dans les mains des gens, des bouquins qu'on va leur proposer. Je m'occupe plus particulièrement du rayon BD adulte et mon objectif est de faire découvrir des nouveaux auteurs, des nouveaux styles ou des nouveaux albums. Je ne suis pas là pour conforter les usagers dans ce qu'ils peuvent aimer, ce qu'ils ont déjà lu, ce qu'ils ont trouvé bien. Mon rôle est celui d’une “boussole”, si je puis dire.

 

L’avantage de l’approche numérique, et qui pourrait être encore plus poussé sur Bokeh concerne la prescription horizontale. La prescription horizontale consiste à faire en sorte que les lecteurs puissent critiquer eux mêmes les bouquins, les noter, créer des sélections et les soumettre. Les lecteurs s’approprient et dynamisent le site. En tant que bibliothécaires, il serait appréciable que nous intervenions moins dans le choix que peuvent faire les lecteurs.  

Si un internaute trouve sur notre site une critique intéressante, cela peut également lui donner envie de lire, mais également d’intervenir dans le choix d’autres lecteurs. Les avis des bibliothécaires ou critiques littéraires, les articles lus sur un ouvrage sont travaillés, analysés et souvent moins spontanés et communicatifs que ceux des lecteurs auxquels les autres abonnés s’identifient plus facilement. C'est pas la promotion, mais bien la prescription du livre, facilité par le numérique qui est, selon moi, réellement intéressante.


J'aimerais bien avoir une page ou une recherche sur les documents les mieux notés par les lecteurs, mais avec Bokeh ce n’est pas encore possible.

 

Bokeh dispose d’autres fonctionnalités très pratiques, les gens peuvent réserver en ligne, ils savent si nous disposons de  tel ou tel livre dans le catalogue. Je compte aussi les valoriser.

 

Quelles sont vos relations avec les équipes d’AFI ?  

 

Lors de la conception du site j'ai poussé le code à l'extrême, les équipes d'AFI ont toujours répondu à mes questions. Ils sont ouverts à la discussion et l’on peut échanger à diverses occasions sur les fonctionnalités souhaitées.

 

Partager "Témoignage de la bibliothèque de Machecoul" sur facebookPartager "Témoignage de la bibliothèque de Machecoul" sur twitterLien permanent
Retour Haut